Actualité

Une turquoise pour moi !

Autant vous promener sur les sites et les blogs, y lire des articles ne vous gêne pas, autant l’idée de lire un roman (ou autre ouvrage plus épais) sur un ordinateur ou une tablette vous rebute. Effectivement, lire de façon prolongée sur un écran lumineux n’est guère plaisant (surtout lorsqu’on souffre de maux de tête et autres migraines).

Mais sur quel support alors lire ces livres numériques (livres publiés dans un format électronique  – PDF, e-Pub, XML, Mobi, HTML…) ? Tout simplement sur une liseuse, également appelée livre électronique ou e-reader.  D’après la Commission générale de la terminologie et de néologie (en France, et qui veille à enrichir la langue française, notamment par la traduction de termes anglophones – ce qui donne des mots parfois cocasses, mais ceci est un autre débat), c’est “un support électronique en forme de tablette comportant une mémoire vive et permettant la lecture d’un texte sur écran”.

Mais encore ? Pourquoi pas un livre papier, tout simplement ? Parce qu’une liseuse, dotée d’une certaine capacité de stockage, vous permet d’emporter un certain nombre d’ouvrages dans un seul contenant – plutôt sympa, non, lors de voyages ? D’accord, mais  pourquoi une liseuse et pas une tablette ? Parce que la première utilise une technologie adaptée à la lecture (ce qui signifie confort des yeux) : l’encre électronique. Celle-ci est composée de micro-billes ‘prisonnières’ entre deux feuilles de plastique fines et flexibles et qui changent de place selon un champ électrique. Cette technique d’affichage n’emploie donc pas le rétro éclairage des écrans d’ordinateur mais utilise la lumière du jour, tout comme une simple feuille de papier. Exit donc les reflets !  De plus,  l’autonomie de l’engin est très élevée, sur certains modèles on peut changer de police d’écriture, il y a un dictionnaire intégré, l’outil est léger,…  Et actuellement, les avancées techniques font que les liseuses ne se bornent plus à n’être que des simples supports de lecture : possibilité de télécharger des contenus (comme du mp3), de faire des annotations dans le livre, écrans tactiles, encre numérique couleur chez certaines marques,… Qui sait ce que nous réserve le futur ?

Qu’en est-il du contenu ? Qu’allez-vous pouvoir lire sur vos liseuses ?  Deux gammes sont proposées : le livre homothétique, qui est tout simplement le livre numérisé, il est donc identique en tous points au format papier et le livre enrichi, par des images, des vidéos, des sons,… L’offre actuelle comporte tous les classiques, tombés dans le domaine public, mais également des oeuvres récentes. Certaines sont gratuites, d’autres payantes et les prix varient. Parfois le livre numérisé est au même prix, voire plus cher (paraît-il)  que sa version papier.

Vous connaissez mon amour pour le livre papier, en tant qu’objet. Je ne possède pas de liseuse, mais je suis tout de même curieuse… Et puisque l’avenir littéraire sera aussi numérique, pourquoi pas ?

Pour des détails plus techniques, je vous invite à lire cet article Livres électroniques : quelle liseuse pour quel format ?

Publicités

28 thoughts on “Une turquoise pour moi !”

  1. ah!! la 1ère qui explique ce qu’est une liseuse!! j’en ai entendu parler mais je ne savais pas trop ce que c’était ni à quoi ça ressemblait.Pas mal du point de vue design je trouve,non? pour le reste,je suis comme toi ,curieuse…mais le livre papier reste le must pour moi.C’est vrai qu’en voyage ou en déplacement une liseuse peut etre intéressante plutôt que de prendre 2 livres par exemple.
    as tu entendu parler du nouveau format qui sort aujourd’hui lancé par le seuil? points2.J’en parle sur mon blog.(cf « la révolution du livre « )

    1. En fait, c’est Paumadou qui m’a dit que ce n’était pas comme un écran d’ordinateur, ce qui a éveillé ma curiosité. Oui, je trouve aussi ça sympa comme design.
      Le format horizontal ? Oui, j’ai vu des articles à ce sujet, je ne sais pas trop qu’en penser, en fait. Je vais aller lire ton billet.

        1. Euh… 😆 oui, je pensais horizontal car… en réalité je n’en sais trop rien. 😆 C’est la fatigue, les neurones n’arrivent plus à se connecter ! 😆

  2. Merci pour les explications. Tu as raison le progrès est en marche il faut s’y intéresser, mais perso je resterai nostalgique du papier … l’odeur des bibliothèques .. toucher, porter, ranger des bouquins …. haaaaaaaaaaaaaa ma brav’ dame ..tout fout le camp (et nous avec … hahahaha)

  3. Bonjour Olivia,
    Et dire que nos anciens sont les plus gourmands des tablettes… plus aisées pour lire et occuper l’esprit avec les jeux, mots croisés, flèchés, et autre sudoku… étude révèlé par le monde il y a peu!
    Bonne journée
    @mitié

  4. Et on peut jouer à Doom 2 aussi sur certaines ! (si, si j’ai vu la vidéo ! bon après, j’aime pas les jeux vidéos où il faut tirer sur des aliens…)
    http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2011/04/pocketbook-jeu-doom-2-sur-eink.html
    Oh la la, y’a trop de couleurs ! La verte est belle, et puis la bleue aussi… la lila me plait, et la fucshia aussi… Mazette, je sais plus quoi choisir moi !
    En tout cas une qui lit des epub (c’est le format le plus répandu et le plus prometteur car il est libre)

  5. Autant je suis intéressée par avoir une tablette genre Ipad pour surfer, twitter, jouer etc.. Mais la lecture d’un roman, pour moi c’est le PAPIER ! les pages, la sensation que ça procure, fermer le livre, y revenir, l’objet, non je ne peux lire autrement !

  6. et bien moi je préfère le papier.. pour l’instant… Il y a une trace dans la bibliothèque, au moins…. Et puis j’aime ce contact. Mais l’avenir nous dira effectivement si nous devons nous y plier!
    bonne soirée

  7. Personnelement, ca ne me tente pas !!! J’aime tenir un livre, tourner les feuilles et sentir l’odeur du papier.
    Peut etre essayer une fois en vacances ??? Ouais, vraiment si je n’ai pas le choix……
    Je dois etre la barbie rétro LOL

  8. c’est un article intéressant et je me pose aussi la question du livre numérique par commodité et attirance pour la modernité même si j’ai encore beaucoup de mal à me séparer du papier Bonne journée

  9. Ah bé ! comme quoi ça sert de me taquiner, mmm…^^ Je l’avais pas lu cet article, comment se fait-ce ??? Si, je l’avais lu mais j’avais zappé car ça ne m’intéresse pas assez pour l’instant ! J’ai bien noté que pour les yeux, pas de problème, pas de fatigue oculaire comme sur écran. Mais non, je préfèrerai toujours le papier, jusqu’au jour où il n’y aura plus d’arbres certainement, mais que veux-tu ? Mais curieuse comme je suis, je l’essaierais bien si on me le proposait, je ne suis pas fermée non plus !! 😀

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s