Clins d'oeil

De la démesure ?

Lire, c’est une fenêtre sur le monde. Mais est-ce que trop lire, ne faire que cela, enfermé(e) dans sa bulle, empêche de voir plus loin, à l’image de cette vitre encombrée de livres ?

Quelle est votre opinion à ce propos ? Est-il possible de trop lire et de passer un peu à côté de sa vie ?

Image trouvée sur Bookshelf Porn.

Publicités

29 thoughts on “De la démesure ?”

  1. N’y a-t-il pas également des moments où nous lisons beaucoup plus ? Parce que l’on a plus de temps disponible ou pour une autre raison… Et dans ce cas, la question est de savoir si nous souhaitons savoir pourquoi nous avons autant besoin de lire ? Besoin de découvrir d’autres vérités ? De rêver ? D’apprendre? Besoin de fuir une réalité inconfortable ou douloureuse ? Et est-ce une mauvaise chose de lire beaucoup si celle-ci est difficile à vivre ? Mais se réfugier dans trop de livres ne peut-il en effet pas nous couper des autres parfois ? Rien n’est impossible… Pourtant, il me semble pour ma part que les principales questions sont « pourquoi à x moment, lisons-nous énormément, trop peut-être et souhaitons-nous changer cet état ? »

      1. oui, besoin d’évasion souvent, alors c’est une boulimie de lecture, puis, pourquoi ? plus moyen « d’accrocher » sur aucune lecture.
        ou est « la démesure » ? en heure ? en livre ?

  2. ne plus pouvoir lire des livres, des romans…parfois pendant des jours et des jours sans savoir pourquoi… cela aussi c’est terrible… la boulimie de livres… le rejet du livre… vaste question… mais surtout est-ce grave ? sourires

    1. Grave ? Non. 😉
      En fait, je me suis posé la question à la suite d’un commentaire qui parlait de l’effondrement social du lecteur (au passage : 😉 ) et lorsque j’ai vu la photo, j’ai pensé à écrire cet article.

    2. je n’avais pas lu tout votre com’
      ne plus pouvoir lire, (parfois pendant des jours et des jours sans savoir pourquoi… cela aussi c’est terrible…)
      je vis cela aussi, le sourire est venu de ma psy !!!!!

  3. Oui, parfois que je ferme un bon bouquin qui m’a prise dans ses pages, j’ai beau y faire, j’ai l’impression d’émerger, de sortir la tête de l’eau, d’avoir vécu un bout de ma vie dans le livre. Mais c’est bien là ou opère la magie, non? Il m’arrive d’ailleurs beaucoup plus souvent d’être « dans un livre » que « dans un film ». D’où surement le plaisir de s’y replonger encore et encore …

  4. Je lis car j’aime l’évasion et cela permet de me poser un peu, d’ailleurs c’est ce que j’ai fait cet après-midi, il faisait froid dehors gris l’idéal pour lire et un canapé douillet le paradis.
    Je viens de finir le livre ce soir et je suis encore dans l’histoire.
    Pour ma part je ne lis pas assez car manque de temps, je n’ai pas l’impression de passer ou de ne passer à côté d’autre chose.

  5. Qui parle de démesure en parle en fonction de soi ! Ce qui semble démesuré pour certains est une balade pour d’autres. Et je n’ai jamais autant lu que quand j’avais une « vie sociale » plus remplie qu’aujourd’hui, la lecture étant, encore aujourd’hui mon sas de décompression préféré et…salvateur. Cela dit je ne peux écrire ET lire en même temps, si je m’attelle à l’écriture sérieusement, je ne veux pas avoir d’effet larsen ! A chacun son modus operandi… 😀

  6. Je n’ai pas l’impression de passer à côté de ma vie mais c’est vrai que lire permet de m’évader du quotidien. Parfois, j’ai envie de rentrer chez moi pour me plonger dans mon livre. Est-ce grave ?
    D’un autre côté, j’ai toujours été assez solitaire et timide et internet m’a permis de « rencontrer » des gens comme moi 😉

  7. Je pense qu’on peut être déraisonnable avec à peu près tout, mais ayant une vie sociale plutôt remplie, je n’ai jamais eu l’impression de passer à côté de la vie réelle en lisant beaucoup. En plus ça fournit en sujet de conversation…

    1. Peu de personnes dans mon entourage lisent autant que moi ou le même genre d’ouvrages que moi. Pas de conversations littéraires pour moi, hélas – c’est bien pour cela que j’apprécie les blogs. 😉

  8. Je me dis toujours que je devrais lire plus de livres au lieu de passer tant de temps devant mon ordinateur (y compris quand j’écris si tout ce que je fais, c’est scruter ma page blanche :P). Même quand on lit beaucoup, il y a souvent quelque chose de moins utile/bénéfique qu’on pourrait couper en premier, s’il s’agissait de se ménager plus de temps pour autre chose. Ma vie sociale est en fait l’une des rares choses que je fais spontanément passer avant la lecture, ce qui ne se révèle pas forcément le bon choix. Combien de fois ai-je pensé après coup: j’aurais mieux fait de rester chez moi avec un bon bouquin? 😉
    Je dois dire que, même si la lecture me dépayse, me détend, m’amuse, me distrait, je lis toujours avec une sorte d’arrière-pensée liée à ma propre écriture. Je n’arrive donc pas à considérer la lecture comme un pur loisir; je vois cela comme une activité constructive. 🙂

    1. C’est une façon différente d’appréhender la lecture… Pour moi, elle reste un loisir, et parfois je me dis, comme dans le cas de Kate Atkinson, que j’aimerais écrire comme cela. 🙂

  9. Et bien, j’ai demandé à Jen, qui dévore, et elle m’a dit que « lire c’est comme vivre toutes les histoires qu’on rêve de vivre en gardant quand même ses parents et sa petite soeur et ses copines ! » et elle ne saurait s’en passer… »sauf pour jardiner, aller à la plage, au zoo, ou écouter maman me lire un album ». Voilà !
    Moi je ne peux envisager la vie sans lecture mais comme je ne lis pratiquement que des romans, on ne peut pas dire que j’en sache plus sur des tas de sujets…Simplement, cela me détend, j’aime les beaux écrits, la langue fluide, la musicalité finallement….et d’ailleurs, c’est de la musique (je joue de l’alto) que je ne pourrais me passer.
    A bientôt

  10. PS cette librairie ressemble à celle de St malo intra muros, « la môle », qui est incroyable ! quand tu entres, il y a des piliers (si, si ) de livres qui semblent tenir le plafond et dans lesquels les livres suivent un classement improblable…! mais si tu demandes au libraire un livre, il te le trouve illico (et ne fait rien tomber !!!!!!) trop fort !

  11. Est-il possible de trop lire et de passer un peu à côté de sa vie ?
    J’en suis convaincue. (Je ne parle pas de moi, je pense ne pas lire assez mais je n’arrive pas à tout faire.)
    … Mais des exemples autour de moi …

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s