Actualité

Et leur sort est scellé…

© Ivan Prole | stock.xchng

Il y a trois jours, j’ai terminé la trame principale de L’étreinte des vagues, c’est-à-dire que toute l’action est posée, avec quelques descriptions de lieux, physiques et psychologiques (histoire que les personnages soient crédibles).

A présent, je dois étoffer leurs caractéristiques, les enrichir, leur donner plus de consistance, étaler l’action dans le temps (ou peut-être pas) car le rythme est plutôt effréné : j’avais tellement envie de tout écrire, toutes mes idées se bousculaient, ce qui n’était pas pour me déplaire.

J’ai déjà vérifié que les événements s’enchaînent logiquement, car il y a beaucoup de personnages dont les vies se mêlent et s’emmêlent, l’un ne peut pas rencontrer l’autre un samedi si le deuxième est au cinéma ce soir-là ! Et oui, ouf, c’est le cas !

Je peux vous dire que je n’avais aucune idée que mon roman allait se terminer ainsi, j’ai écrit les dernières pages suite à une impulsion, lundi passé (qui fut un jour faste en écriture, d’ailleurs, j’ai bouclé les trois derniers chapitres).

Bientôt des nouvelles de Florian, Michaela, Rebecca, Julien, Amaury et Clémence…

Publicités

26 réflexions au sujet de “Et leur sort est scellé…”

    1. En fait… non ! 😆 J’adore ce bouquin, je me suis déjà replongée dedans, c’est fou comme écrire une ‘comédie romantique’, quelque chose de positif m’amuse et me stimule ! J’ai envie de le terminer rapidement, pour que d’autres puissent le lire. 🙂

  1. C’est amusant la manière dont tu travailles… Tout poser, puis revenir pour étoffer.
    Je devrais essayer sur les romans sur lesquels je bloque, ça me débloquerait peut-être…
    En tout cas félicitations ! 🙂

    1. C’est parce que j’avais tellement envie de savoir ce qui allait se passer. :-
      Maintenant, je vais faire plus ample connaissance avec mes personnages, j’ai découvert hier la passion de Florian pour les… ah ah surprise ! 😆

  2. bravo… façon de procéder qui semble vous avoir réussi… aux premières bonnes feuilles en primeur…

  3. Je laisse mes personnages évoluer au bout de la plume, pas de canevas… mais c’est vrai qu’il faut des repaires pour éviter ces bourdes.
    Bonne soirée
    @mitié

  4. Bravo et bonne continuation! Ce n’est que le début, n’est-ce pas? 😀

    Je fonctionne pas mal comme ça aussi. Je note la trame et les éléments qui ont de l’importance, je fais des listes pour les nomes et les principales caractéristiques des personnages… pas forcément avant d’écrire le premier mot (il faut quand même que ce soit appelé par l’inspiration), mais vers le tout début de l’écriture, pour être sûre que je ne vais pas dans le mur avant de trop m’investir. 🙂

    1. Non, ce n’est pas le début, c’est là presque tout le roman, l’action est écrite, mais pas sous forme de listes ou de fiches, réellement sous sa forme (presque, puisqu’il y aura plusieurs relectures) finale. 😉

  5. C’est très intéressant pour moi de voir comment tu construis tes livres… Ca commence aussi à me démanger de te lire… Patience ! Ton blog d’abord !!!

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s