Actualité, Clins d'oeil

Ames endurcies, s’abstenir !

© John Nyberg | stock.xchng

Avertissement : cet article est une guimauve dégoulinante de bons sentiments.

J’ai reçu aujourd’hui des douceurs de la part d’Asphodèle. Pourquoi ? J’ai simplement relooké un peu son blog (je vous avoue, j’adore faire ça) et lui ai donné quelques trucs pour mieux le gérer.

Un grand merci à toi, les petits sont déjà en train de se régaler (je craquerai aussi, en fait) et ta carte au papillon m’a touchée, ainsi que tes mots.

J’en profite pour remercier également Ecribouille, car j’ai gagné un sticker pour téléphone portable lors d’un concours chez elle il y a quelques semaines, ainsi qu’Angelita, grâce à qui j’ai gagné un roman d’Harlan Coben – lu et apprécié (rassurez-vous, je suis polie, je les avais remerciées à l’époque).

Merci aussi (et surtout, oserais-je dire) à mes lecteurs, fidèles et épisodiques, à ceux qui commentent, à ceux qui m’encouragent, à ceux qui ont lu mes ouvrages, qui ont donné leur avis, car un écrivain, sans lecteurs, se contente de coucher des mots sur du papier. Merci.

Allez, je m’en vais trucider un personnage maintenant, pour compenser !

Publicités

14 réflexions au sujet de “Ames endurcies, s’abstenir !”

  1. Ohh ! Colle-lui une mort exceptionnelle, une mort dont on se souviendra, qui fait se hérisser les poils des bras et la colonne vertébrale se contracter, une mort qui saisit. 8)

  2. Si le caramel te redonne autant d’inspiration, je t’en envoie plus souvent !! Fallait pas, c’est pas grand chose…Et essaie de ne pas les faire trop souffrir tes personnages !! Rooh, je vois qu’il y a un amateur d’hémoglobine au-dessus… 😉

  3. oh ben ca va !! c’est pas encore trop guimauve dégoulinante. J’ai cru que tu allais nous parler des petits poneys multicolores moi !! Et là, je fais mon propre mea culpa, je n’ai toujours pas envoyé mes commentaires sur ton book mais là attention, t’es pas obligé d’y croire, mais il est sur la table de chevet pour 2ieme lecture avec crayon de papier, mais si, mais si !!)

  4. Chouette, j’suis pas une âme endurcie ! Je ne parviens pas à laisser de message à Asphodèle, mais en tout cas, le résultat est très réussi. Quant aux encouragements, bon tu l’as compris sans doute, z’aime pas quand il y a trop de meurtres même si mon dernier personnage, mais chut… 😉
    Ceci dit, pour lire tes petits textes ici, je pense réellement que tu as du talent. Alors, travaille/amuse-toi bien !

  5. Mais la guimauve n’est pas incompatible avec une mort atroce… Au début de l’Armée Furieuse, de F. Vargas, un homme étouffe sa femme à la mie de pain. Pourquoi pas à la guimauve, à la fraise Tagada, au calisson? Les possibilités sont infinies… 😉

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s