Actualité

En panne la plume ?

© tey teyoo | stock.xchng

Il y a quelques mois, en mai passé, j’avais écrit ceci :

(…) travailler chez soi avec des enfants en bas âge n’est guère aisé. Résultat : mon rythme d’écriture est plutôt chaotique. J’espère que cela changera le jour où ils seront tous les deux scolarisés.

Qu’en est-il, presque un an plus tard (que le temps passe vite !) ? Eh bien, mon second est scolarisé, les matinées. Seulement les matinées, pour le moment. Et le matin, écrire, eh bien… disons que je suis plus productive le soir et que ces temps-ci, l’inspiration est en berne. Mon nouveau roman ? En attente. Deux récits pour des AT (appel à textes) ? En attente. Les divers ateliers ? J’ai un peu de mal. Cela reviendra bien sûr, c’est cyclique (j’en avais parlé dans l’article cité plus haut), mais en attendant, je suis frustrée. Frustrée de ne pas avoir autant d’idées que d’habitude, frustrée de devoir y réfléchir alors que d’ordinaire elles se bousculent, frustrée de ne pas pouvoir écrire sans m’arrêter. Mais ça reviendra. Voilà, entre autres, pourquoi je me fais rare ces temps-ci, sur mon blog et sur les vôtres. Je tiens au passage à remercier ceux et celles qui prennent de mes nouvelles, qui m’envoient de petits mots, cela me fait très plaisir. Et je reviendrai. Comme l’inspiration.

Publicités

42 réflexions au sujet de “En panne la plume ?”

  1. Oui, tu as bien résumé, ça va et ça vient, et si c’est pas maintenant, ce sera plus tard, moi c’est pareil, mais à une échelle moindre, je n’écris pas de livre… Bon courage et ne désespère pas…
    Solange

  2. Morosité, quand tu nous tiens……… Trouver un rythme, (re)trouver l’ envie : le temps n’ y est pour rien, je crois. Tu « accuses » peut-être aussi le coup de la publication de ton livre . Besoin de « se pauser » un peu. Ne t’ inquiète pas, cela reviendra. Nous, on t’ attend patiemment.

  3. On ne peut pas toujours être performant. Prends ton temps, prends le temps, et petit à petit, ça reviendra. Et nous, nous prendrons le temps d’attendre 😉
    Bisous

  4. Les enfants, même quand ils grandissent, nous prennent pas mal de temps. Je travaille à temps partiel (4/5), deux loulous de 4 et 6 ans et je n’écris plus que le soir.

    Moi, en ce moment, avec tout ce que je lis, je me demande encore à quoi ça sert d’écrire, mais à mon avis, c’est comme tu dis, cyclique… ça va, ça vient.
    Parfois, l’envie de faire plaisir à mes enfants me pousse à inventer de petites histoires rien que pour eux (ou avec eux), et ça, c’est très gai de voir leurs yeux pétiller.
    Bonne journée et … courage 🙂

    1. J’ai même du mal à lire, plus l’envie, pourtant j’ai commencé un roman qui me plaît bien (je m’essaye à la fantasy).
      Pour les histoires pour enfants, j’ai hâte que mon illustratrice ait terminé les planches d’Alicia. 🙂
      Merci, bonne journée à toi aussi.

  5. Mais oui, je plussoie à ce qui a été dit plus haut… L’inspiration vient de ton état d’esprit également et il y a des périodes « sans »… Une fois libérée de tes « pensées pas joyeuses », tu rattraperas le temps perdu à pleines dents ! Courage et bisous…:)

    1. Je sais que je mettrai les bouchées doubles – et ce sont d’ailleurs des périodes bénites, j’adore ces instants durant lesquels j’écris sans m’interrompre, je me sens si bien; mais là je trépigne ! 😉

  6. Bonjour Olivia

    Un petit coucou en passant 😉
    C’est vrai que les enfants prennnent un temps fou (même scolarisés 😉
    l’équilibre est dur à trouver (et encore plus quand on bosse à la maison comme toi)

    bises

    1. Je cherche un travail à l’extérieur, mais ce n’est vraiment pas évident, je suis un peu rouillée en tant que journaliste et n’ai plus professé dans ce domaine depuis bien longtemps que… 🙄
      Mais noooon, ne me décourage pas avec ton « même scolarisés » !! 😉

      1. Je ne voulais pas te décourager 😉
        C’est juste que je m’étais dis la même chose et que maintenant le petit est scolarisé depusi 3 ans et il est toujours aussi demandeur à la maison 😉 ENCORE une histoire Silteplaiiiiiit !
        alors je me dis que cela ira mieux quand il saura lire mais après il faut être dispo pour les emmener, à droite à gauche chez les copains, et il faut aussi jouer au monopoly (2H00 hier alors que je déteste le monopoly 😉 Bon en même temps je viens dire cela sur ton blog pas le mien : on ne sait jamais )
        au fait j’ai gagné hier au monopoly ! Yes !!!
        Par contre du coup , je n’ai pas eu beaucoup de temps pour le texte de demain : et j’ai fait du « réchauffé » : j’ai repris un texte écrit il y a un an où j’ai glissé les mots 😉
        Courage Olivia 😉

        1. Oui, je sais, c’était une boutade. 😉 Et je me doute bien qu’avec les enfants, on n’en a jamais terminé ! C’est à se demander pourquoi on en fait ! 😆
          Roooh, on se sert des blogs des copines pour faire des aveux ? 😆
          Bravo pour ta victoire ! 😉

  7. Ne t’inquiète pas on a toutes nos coups de manque de  » tout  » et de pas envie, de fatigue ! Car tu sais pourquoi on est des femmes à gérer bien des choses !
    Aujourd’hui c’est notre fête …
    Je te rassure même plus grands nos enfants nous occupent, car mes filles de 16 ans et 13 et demi m’occupent sans arrêt.
    Je te fais des milliers de bisous.
    Kinou.

  8. Suis aussi en pause depuis trois semaines… Elle ne devait pas durer si longtemps, mais nous ne sommes pas des machines qu’il suffit de relancer. 😉 En attendant, prends soin de toi !

  9. C’est le changement de saison.. On parle beaucoup de la difficulté de la fin d’automne début d’hiver mais là c’est un peu pareil.. Les organismes sont fatigués, le moral est en proie à des variations et tu traverses une période difficile…
    il faut savoir lâcher prise (ça me va bien de dire cela), ne pas se battre contre ça, essayer de trouver des petites choses réconfortantes…
    Courage.. le printemps et toutes ses belles promesses arrivent!

  10. parfois les mots coulent seuls et parfois il faut les extirper dont ne sait où, ils sortent dans le désordre, leur assemblage ne donne rien. C’est ingrat l’écriture, ce n’est pas un travail ordinaire.

  11. les petits sont des chronophages,c’est bien connu.Et des pompeurs d’énergie.Alors quoi de plus naturel que de ne plus pouvoir se laisser aller? Un homme écrivain peut s’enfermer dans un bureau et ignorer la vie qui s’écoule en dehors.Une femme dans la même situation ne le peut pas…Et on parle d’égalité? ..
    Ce que tu as au fond de toi ressurgira un jour c’est certain.Pour le moment c’est en sommeil.Accepte le et un jour….
    Bon courage

    1. Tu as pointé du doigt cette différence fondamentale qui, en effet, pose la question de l’égalité. Mais ce n’est hélas pas prêt de changer.
      J’essaye de l’accepter, mais j’ai du mal, car l’imaginaire me permet de rentrer dans ma bulle lorsque ça ne va pas et là, j’en aurais bien besoin. Merci.

  12. Je suis nouvelle dans le coin, mais j’aimerais t’envoyer de bonnes ondes et te dire que je trouve super le fait que tu partages ton talent et incite les autres à partager le leur, ou du moins leurs envies… C’est un formidable booster de créativité, et je t’en remercie. Ton inspiration reviendra, c’est sûr!

    1. Merci pour tes ondes et de rien ! L’écriture est un travail solitaire dont le résultat est un partage et cela me fait plaisir de rencontrer de nouvelles plumes et de tous vous lire. 🙂

    1. Je viens d’aller chez toi. Par caractère, tu entends personnage (character in english bien sûr) ou un trait de caractère ? Je vois que tu as créé une galerie de personnages, j’imagine que c’est la première réponse. Je vais y réfléchir, pourquoi pas ?

  13. Tu as déjà été beaucoup encouragée, Olivia. Il ne faut surtout pas focaliser, laisser faire. Nous ne sommes pas des machines, et même les machines ont des défaillances…
    On va sur la belle saison, tu auras du temps pour tout avec les jours plus longs.
    Je t’embrasse

    1. Je laisse aller, en effet. Et là, avec le commentaire positif à propos de mon roman et une bonne nouvelle concernant un de mes autres ouvrages arrivée aujourd’hui (plus d’informations jeudi, teaser 😆 ), l’envie revient petit à petit. 🙂

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s