Créativité

Mondes virtuels

© Jayesh Nair | stock.xchng

Les jeux vidéo, elle y avait joué, plus jeune. Il lui était arrivé de ne pas quitter son clavier alors que les aiguilles de l’horloge faisaient plusieurs fois le tour du cadran. Fervente adepte des mondes virtuels, elle ne se lassait pas d’en faire l’apologie à qui lui prêtait une oreille attentive. Elle adorait par-dessus tout jouer la comédie, endosser des personnalités qui ne lui ressemblaient pas, passait du chauffeur ventripotent au teint rubicond à la princesse au teint de rose. Après ses études, elle avait rapidement trouvé du travail et ses séances de jeux s’espacèrent jusqu’à ce qu’elle réalise, un beau jour d’automne, qu’elle n’avait plus combattu aux côtés de ses valeureux soldats depuis des semaines. Sa philosophie de vie avait changé. Avec sa future maison, son futur nid en chantier, ses priorités avaient changé.

Jusqu’à aujourd’hui. Ce matin, un ami lui a fait part de ce nouveau jeu formidable, extraordinaire, il n’en parlait qu’en superlatifs et son discours enflammé a exercé un effet magnétique sur la jeune femme. Après le travail, elle s’est précipitée au premier magasin sur sa route et a acheté le précieux coffret. Et un autre jeu, pour faire bonne mesure. Pas plus, ne nous ruinons pas ! Ceux-ci trônent à présent sur son bureau, à côté d’un vieil harmonica, hérité de son grand-père. Elle se prépare plusieurs sandwichs au beurre de cacahuète, annote au crayon les pages importantes des règles du jeu et se connecte après avoir tout installé sur son ordinateur. Fascinée, elle regarde la vidéo de présentation, les images sont splendides, ciel bleu azur, sang rouge coquelicot, les détails sont époustoufflants, les amandiers, les bananiers, l’herbe lui semblent si réels, les mouvements sont fluides et elle éprouve une réelle facilité à s’orienter, elle qui ne distingue pas le nord du sud. Avec un grand sourire, elle s’immerge dans le jeu, pour de longues heures, elle le sait.

Les mots imposés : automne – nord – chauffeur – ceux-ci – amandier – crayon – page – maison – chantier – ventripotent – azur – philosophie – rubicond – apologie – princesse – rose – bananier – clavier – nid – ruiner – harmonica – coquelicot – magnétique – beurre – comédie

Les textes de insatiable charlotte, Zoé, Gwenaëlle, Mind the gap, Valentyne, el canardo, marlaguette, Violette dame mauve, Asphodèle, lucie, wens, Julie Mallauran, Pierrot Bâton, la belette, antonio, Lisa, Soène, Blanche de Castille, claudialucia, Miss So, Ceriat, La plume et la page, Eeguab, Christine, Telle quelle, janickmm

Publicités

70 thoughts on “Mondes virtuels”

  1. Eh bien, on sent l’habituée !^^ Mais je persiste à dire qu’à haute dose : « Que de temps perdu ! »…heureusement je sais que tu n’y passes pas tes journées, tu m’inquièterais 😆

    1. Moi ? Du tout ! 😆 Je ne joue pas – j’ai joué, oui, adolescente, et puis, plus âgée aussi, aux sims 😉 , mais plus depuis la naissance de mes enfants. Bouffeur de temps, en effet.

    1. En effet, et passer de longues heures dessus sans voir le temps passer. Mais les réseaux sociaux, les blogs le sont tout autant, il me semble.
      Oui, en touriste, on peut prendre des photos de tous ces lieux ! 😉

  2. On sent effectivement une certaine expertise desservie admirablement par ton savoir-faire en écriture. Étant moi même une « victime heureuse » de cette passion je me demande ce qu’il en est pour toi. Alors, mémoires d’une « hardcore gamer » ou texte de composition pour ton personnage ? Suspens vidéo ludique sur « Désir d’histoires » land !

    Coincoins en pixels !

    1. Merci pour le compliment mais ce texte ne remporte, pour moi qu’un laconique « ça va », mais c’est la période… 😉
      Eh bien, mélange des deux, j’ai joué, mais à très peu de jeux différents et pas sur internet, mais je cotoye plusieurs personnes pour qui c’est une passion.
      Tes commentaires et tes coincoins me font toujours sourire, merci ! 🙂

  3. Je sais pas pourquoi, mais je ne te vois pas dans ce rôle …..
    Je te remets mon lien posté trop tard hier soir (et la Belette itou…)http://monboutdumonde.hautetfort.com/archive/2012/03/08/la-57eme-d-olivia

    1. Peut-être parce que je ne suis pas une hardcore gamer, comme dit el canardo ! 😉
      Cela dit, lorsque je commence un jeu, je suis assez excessive et j’y suis, j’y reste. 😆
      Je l’ai ajouté. 😉

  4. Le « chauffeur ventripotent au teint rubicond à la princesse au teint de rose », mais oui Mario et sa princesse ! excellent ! j’ai aussi passé des heures à jouer jusqu’à en avoir les mains moites !!

    1. Eh bien tu sais quoi ? Je n’ai même pas pensé à eux en écrivant cette phrase, les mots imposés m’ont guidée. 😉 Je n’ai jamais joué à Mario, en fait, bien sûr, je connais. Comme quoi, les images de l’inconscient…

  5. Ca pourrait correspondre à mon grand lol, sauf qu’il a une vilaine amman qui rappelel à l’ordre!

  6. Concis, efficace… comme d’habitude. Un peu moins d’hémoglobine peut-être, quoi qu’on ne sait pas de quoi est fait le jeu… 😉 Au rayon jeu, justement, je n’arrive pas à l’orteil de mes enfants. D’ailleurs, j’ai abandonné… 😕

  7. Il fait envie de jouer ton jeu si bien décrit 🙂
    Un univers à visiter pour ma retraite !
    Moi non plus, je ne te vois pas accro à ce genre de loisir. Bises

  8. J’aime beaucoup la manière dont tu as joué avec les mots cette semaine. 😀 C’est très réussi. 😀 Ne cliques pas trop fort quand même. 😉

  9. c’est vrai que les jeux vidéos sont très chronophages, on ne voit pas le temps passer quand on y est, c’est d’ailleurs pour ça que j’y joue rarement. Ton texte montre bien les sentiments du joueur 🙂

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s