Créativité

A faire…

© lily rosen | stock.xchng

Un rayon de lune se fraya un chemin à travers les lourdes tentures et se posa sur son corps ruisselant de sueur. Juliette observa avec gourmandise les muscles bien dessinés, le torse ferme, le ventre plat et le sexe humide qui venait de se retirer d’elle. Toujours aussi raide qu’une baïonnette. Il était si beau, si jeune, loin du galant suranné qui chaque semaine lui offrait trois roses avec le petit sourire penaud du cancre. Son teint mat, sa longue queue de cheval noire, son port altier lui donnaient l’air d’un glorieux chef apache. Il la reposséda, le plaisir de la jeune femme prit son envol, explosion arc-en-ciel à l’extrême limite de la conscience, s’intensifiant de minute en minute. L’orgasme, son tout premier, fut un choc, une révélation, elle poussa un long cri ravi. Et ferma les yeux, satisfaite, elle avait pris de l’avance sur la liste des choses à faire avant ses trente ans et pouvait cocher la dernière entrée : faire l’amour avec un turc.

Les mots imposés : turc/turque – liste – avance – choc – minute – cancre – sexe – extrême – conscience – ruisseler – baïonnette – envol – suranné – apache – lune

Les textes de Oncle Dan, Pierrot Bâton, chanone, Valentyne, Little cat, elcanardo, Terhi Schram, janickmm, wens, covix, jakline en commentaire ici, Asphodèle, Ceriat, La plume et la page, Jean-Charles, cathycat, dimdamdom, Catherine

Publicités

65 thoughts on “A faire…”

  1. Du sexe des Nouilles.

    Titre idiot et provocateur, qui bien entendu ne sera retenu nulle part, certainement pas dans son magazine minable ;
    moins encore que de Natura Rerum !…

    Les titres à succès d’il y a 20 siècles…& plus…
    Et en rab d’avant Gutenberg !…..
    Alexandrie, Alexandra…Claude François, ça oui.
    Mon Aristote ! Si tu savais !!!
    Plus de huit lignes à lire en ligne, sans blanche: Hiroshima!

    Tweety, faïssebouc, blouguy bloouga, boulga.
    Soupette vitaminée en briquette, nouilles à micro-onder, et yaourt médicalisé en rayon de supermarché!
    Beurre sans gras, sucre sans sucre, la bouffe de l’extrême.
    Diesel catalytique fragmentant les particules à meilleure fin d’inhalation.
    Téléphone couplé à une box fonctionnant sur le réseau électrique…
    150 ans d’inventions indispensables, surtout ces 20 dernières années, minute par minute!
    Et pour tous les néo-cancres, la « Culture » ruisselante, inoculée dès la crèche.
    En prime Baccalauréat gratuit & illettrisme, garantis.

    Quel gros coun coun !
    Dernière commande : Un papier sur les pâtes !
    Il croyait la vexer ?
    Il allait l’avoir son article ! Ho Ho Ho !

    Il la prenait pour qui, ce ridicule Fissapapa de 26 balais, héritier d’une holding médiatique, jeune crétin déjà gateux?
    Une gourgandine turque surannée du XVieme ?
    Comme si elle avait attendu l’arrivée d’un faux apache à moitié déplumé, tombé de la lune, pour prendre son envol !….

    En avant, c’était parti : « Du sexe des nouilles »
    Les pâtes nous harcèlent :
    Cannellonis, Gnocchis, Tortellinis, Spaghettis, Spaetzles, Lettres, Vermicelle, Macaronis, Cheveux d’ange, ….Ha, c’qu’elles sont bonnes !

    Déjà une belle liste !
    Formés les bataillons !
    Et argumentations circonstanciées, genre :
    Pourquoi l’abécédaire dans la soupe Maggi-cube des petits français,
    et le zizi du petit Jésus chez les alsaciens ?
    Ha ha ha, bonjour les réactions !…

    Ensuite méthodes bidons :
    Comment les cuire ?
    Al dente ? Pas trop mous-mous pour les 15/35 ans
    Ou carrément en purée-mousse, servir à la paille, sniffer en rail , puis carrément intuber en service gériatrie?

    Et conclure :
    Ces picolinetas baïonnettes basilic/parmesan/olive , obligeraient n’importe quel débile intoxiqué par de mauvais produits, à se débarrasser définitivement de ses senteurs de drogues habituelles…
    Si les capteurs nasaux n’étaient pas encore tout à fait foutus…

    Et en bonus , histoire de choc chic, elle se permit de joindre à son article « pâtes toniques », une récente étude sur les avancées médicales du traitement de la cono-muscidose, sévissant spécifiquement dans les milieux qu’il fréquentait, histoire d’invitation à reprise de conscience humaine, avant que perte définitive.

    Tout ce, sans affinités aucune, simplement par amour de l’information.

      1. Encore, encore!
        Que ça fait du bien vos compliments!
        Merci à vous pour vos textes, et encore bravo Olivia pour cette idée de liste de mots !
        Je suis très paresseuse, là, sous forme « d’obligation », paradoxalement ça devient plus facile d’écrire…

    1. incroyable ce texte ! je suis admirative et je me sens un peu ridicule du coup lol
      très bien pensé, écrit et drôle j’adore 😉
      bonne journée

    2. Très drôle et très frais ( y compris en gériatrie ) ce texte bien sentit. 😀 D’autant que le cynisme n’est pas étouffant. 😀 J’adooore ! 😀

    3. Excellent ! La valse de l’homme moderne en entrée, excellent prélude à cet article « pâteux » ! Je ne mangerai plus de pâtes sans un clin d’oeil amusé et averti ! Tu m’as donné bon appétit de plus de texte décalés ! Si seulement j’étais capable d’une telle plume !

      Coincoins envieux 🙂

  2. Très chaud ce texte Olivia 🙂 on était prevenu via tes commentaires dans le billet précédent 🙂 la chute surprend et fait sourire 🙂 tres bien trouvé la liste de choses à faire avant 30 ans 🙂

  3. j’aime cette idée de liste de choses à faire avant un certain âge. On devrait toutes en avoir une ! J’ai calé sur les mots cette semaine il faut dire que j’ai un joli rhume qui m’embrume le cerveau et me donne chaud…

  4. Une sensation de minimum syndical ici, miss. Puisque que tu as déjà fait beaucoup mieux que ça je ne vais pas trop grogner, c’est fin de semaine après tout 😉

  5. Tiens, je ne savais pas que c’était mieux avec un turc, je vais peut-être essayer alors. 😉 Ton texte est un délice que je ne regrette pas d’avoir lu. 😀 En plus on visualise parfaitement bien la scène, ainsi que la beauté naturelle de l’homme. 😀 Miam ! 😀

        1. Ben oui, je sais, justement !
          Un belge ? 😆 Pas très exotique, mais si ça avait été le mot à caser, je l’aurais mis (bon, ça n’aurait sûrement pas fait le même effet 😆 )

  6. Bonjour Olivia,

    Ma fois, je n’ai pas encore de Turc dans ma besace!…mais pourquoi pas… surtout à l’allure équidé!..oups
    Bravo à Jakline, j’adore cet humour grinçant…plein de vérité et sous entendus.
    Bonne journée
    @mitié

  7. Encore une belle démonstration (si besoin était) de ta maîtrise et de ton talent … ça l’air bien les turcs dis donc… on dit aussi que les canards se débrouillent bien 😉 …

    Coincoins palmés

  8. Ouh ! il fait chaud chez toi… 🙂
    je t’adresse à mon tour mon lien pour un texte… différent. Mais désolée, je m’aperçois que j’ai oublié le « choc ». Je verrais demain si je lui trouve une place. Bisous

  9. Et bien Olivia, tu m’as bluffée avec ton histoire, Te connaissant réellement maintenant, j’ai eu un peu de mal à te reconnaître dans la peau de cette femme « osée » hihi!!!
    Alors voilà pour ma part, l’inspiration m’est enfin venue, quinze jours d’arrêt et très vite on perd le rythme!!!
    http://dimdamdom59.over-blog.com/article-des-mots-une-histoire-pour-olivia-billington-n-69-mon-beau-legionnaire-107087674.html
    Je te souhaite une douce journée en espérant que l’orage n’a pas été trop violent chez toi ce matin.
    Bisous doux.
    Domi.

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s