Créativité

Sans métaphysique

© Dani Toth | stock.xchng
© Dani Toth | stock.xchng

Je me suis toujours sentie seule. Je sais, cela sonne grandiloquent, un peu, mesdames et messieurs, attention, le spectacle va commencer ! Non, point de tentures rouges à ouvrir, juste toi et moi. Et… celle qui n’a pas été invitée.

Je me suis toujours sentie seule. Jusqu’à toi. Sans aucun doute. Celui que j’avais tant cherché, au collège, dans ma vie active, enfin là. Ta simple présence a éclipsé tous les autres hommes. Mon cœur capturé par ton sourire, sans désir d’évasion. Mon cœur chaviré par le gris de tes yeux, image de l’enchantement. Mon cœur qui a reconnu ton âme. Liée à la mienne. Cette certitude qui m’a envahie, je l’ai crainte. Le danger d’une telle passion est de ne plus en revenir, de souffrir du manque de l’autre, de risquer la perte de ces pépites de bonheur. Malgré toutes les alarmes qui bondissaient dans ma tête, j’ai cédé à l’appel impérieux de cet amour naissant. Et je ne l’ai jamais regretté : tu es ma plus belle faiblesse.

D’ombre, je suis devenue lumière ; professeur patient, tu m’as changée sans m’échanger et pour ça, je ne te remercierai jamais assez. Au son de ton rire, je me suis épanouie, à la chaleur de tes bras, j’ai grandi.

Je t’aime au soleil, je t’aime sous la pluie, je t’aime partout et tout le temps.

Il fait magnifique aujourd’hui, un splendide jour d’été, mais j’ai froid.

J’ai froid sans toi.

Elle se tut, descendit les deux marches et déposa le coquelicot sur le cercueil.

Les mots imposés : capturer – image – son – évasion – alarme – danger – rouge – coquelicot – mesdames – messieurs – homme – faiblesse – âme – gris(e) – ombre – doute – métaphysique – collège – professeur

Les textes de Violette, Solange, Ghislaine, Adrienne, janickmm, marlaguette, WH, laracinedesmots, Pierrot Bâton, Mélanieoncledan, moncafélecture, valentyne, modrone, Ceriat, Soène, Coccinelle, dimdamdom, lilou. Les retardataires peuvent déposer leur lien en commentaire, merci.

Publicités

44 thoughts on “Sans métaphysique”

  1. Celle qui n’a pas été invitée …la mort … Belle et triste déclaration d’amour …..
    Bonne journée Olivia 🙂

    1. Je suis contente, j’avais mis cette phrase pour brouiller les pistes (une maîtresse ?) mais je pensais qu’elle serait oubliée à la fin du texte. Je constate que non. 🙂
      Bonne journée.

  2. Que c’est beau mais que c’est triste. Hélas, c’est la vie.
    Je le savais, le Mesdames et Messieurs allait nous faire penser à Fugain !
    Bon we et bisous d’O.

  3. C’est beau, mais triste, d’autant plus triste qu’on ne s’y attend pas. C’est lorsque j’ai lu « j’ai froid » que j’ai compris que ça ne pouvait pas bien finir… Très bien amené…

  4. Comme souvent en lisant tes textes, on ne s’attend pas du tout à la chute. Très jolie image du coquelicot tranchant sur le bois du cercueil…

  5. la tristesse des autres est toujours plus émouvante… Très très beau ce texte !! pardon de venir si tard mais voilà après avoir lu toutes les participations je me suis aperçue que j’avais oublié la meneuse de jeu…
    alors bises et sourire

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s