Actualité

Récits en cours et bonnes nouvelles

Côté écriture, où en suis-je ? Mon dernier article parlait de la lecture de mon premier bêta-lecteur pour Héritage captif. Ma seconde lectrice n’a pas été tendre non plus – mais je m’y attendais : ce roman est issu du camp NaNoWriMo et ce fut un désastre. Suite à leurs conseils, j’ai rédigé une seconde version, c’est-à-dire que j’ai supprimé toute la romance (elle prenait trop le pas sur l’intrigue et n’était pas logique) et j’ai ajouté plusieurs chapitres sur le passé de trois des personnages. J’ai terminé ma dernière relecture – essentiellement pour le style car d’après ma seconde bêta, il y a des passages fort brouillon qui détonent de mon style habituel – et je suis contente car effectivement, avoir retiré la romance donne plus de force à l’histoire. Il ne me reste plus qu’à tout restranscrire dans le traitement de texte, une partie que je déteste.

J’ai également terminé une novella érotique (Aurore épicée), commandée par la responsable éditoriale de la Collection Paulette. Mes trois bêta-lecteurs l’ont beaucoup aimée. Des extraits de leurs commentaires : « Hier soir j’ai chargé la novella sur la tablette, commencé à lire quelques lignes et finalement j’ai tout lu. L’histoire m’a beaucoup plu, (…) très sensuelle et qui plus est crédible. J’ai vraiment beaucoup aimé le style aussi, c’est très bien écrit (…). »
« Je trouve qu’il y a une justesse des mots dans ton texte. En tout cas, cela me parle vraiment. J’ai aimé l’alternance de passages qui m’ont fait chavirer tant on sent le désir monter avec des passages où tu calmes le jeu par de petits dialogues plus neutres (l’excitation retombe, mais ça ne dure pas) et puis quelques passages un peu plus ‘vulgaires’ ou au contraire plus ‘romantiques’. Sans compter le coup de théâtre (…) Je trouve vraiment que tu arrives à créer l’excitation, en plus au moyen de formules élégantes. J’adore! (…) Il y a aussi de très beaux passages plus ‘soft’. (…) Sincèrement, pour moi, cette novella est une réussite. C’est vraiment bon. » Je suis donc contente, je la relis une dernière fois avant de l’envoyer à mon éditrice. J’espère qu’elle lui plaira !

Mon roman humoristique est donc resté un peu en suspens, mais j’y ajoute quelques lignes de temps à autre et je le reprendrai à temps plein une fois que j’aurai clos la rédaction d’une nouvelle (oui, encore une).

Côté futures publications, je suis contente de pouvoir annoncer de bonnes nouvelles.
L’un de mes textes a été retenu par Muze le Mag, un trimestriel culturel.
Un autre de mes récits sera au sommaire d’une anthologie publiée par un éditeur américain (335 textes étaient en lice, 39 ont été sélectionnés), en décembre.

Quant à ma nouvelle Insatiable reflet, voici quelques retours qui pourraient vous donner envie de la découvrir :
Clarissa Rivière : J’ai beaucoup aimé votre nouvelle ! Romantique, passionnée aussi, avec une touche de fantastique comme j’aime… une très belle histoire ! Oui, vraiment très réussi…
Julie Derussy : Parmi les Jeux de miroirs, j’ai particulièrement apprécié les récits de Clarissa Rivière et Olivia Billington, dont les chutes sont étonnantes.
Valéry K. Baran : Bonjour, Olivia ! Un petit mot pour te dire que j’ai lu ta nouvelle du recueil « Miroirs » et que je l’ai trouvée super ! Ton idée fantastique du miroir est excellente, déjà, et j’ai aimé la manière dont tu as traité le sujet du couple amoureux dedans. Enfin, c’était très bien écrit.

Pour finir, j’ai répondu aux questions de Mind The Gap et vous pouvez découvrir l’interview ici.

Et vous, quoi de neuf ?

Publicités

21 thoughts on “Récits en cours et bonnes nouvelles”

  1. Bravo !!
    Et pour moi, une nouvelle à la Musardine, une pour le recueil Tabous, n recueil de nouvelles en septembre pour Paulette. Et un autre grand truc mais c’est encore un secret 🙂
    Bises

    1. Merci !
      Et bravo à toi aussi. 🙂
      Je me rends compte, en fait, que je ne t’ai pas dit ce que je pensais de ta nouvelle, alors que c’est la première que j’ai lue (bah oui, très curieuse). Tu as une jolie plume et je dois dire que la chute était d’un bel effet, à la Stephie. 😉

      1. Merci beaucoup Olivia 🙂 Je dois encore lire ta nouvelle. Trop de choses à faire en ce moment et pas assez de temps 🙂

  2. Je suis ravie pour toi, car tu t’es beaucoup investie cette dernière année, c’est bien qu’il y ait des retours et que ça avance ! BRAVO ! Oui Mind est sensible et s’intéresse autant à la personne qu’à l’écrivain ! 😉 Bises.

  3. Bonjour Olivia,
    Félicitations,
    Du boulot, c’est sûr, j’ignorais les obstacles pour éditer un roman, le mien vient de sortir, 6 ans de gestations! lol, bon l’accélération eue lieu cette automne.
    Bonne continuation.
    @mitié

  4. Bravo!

    Pour la romance, souvent l’ennemi du récit … on y noie les meilleures idées, souvent. Même Umberto Eco s’y enlise dans le pourtant presque remarquable « L’île du jour d’avant ».

    Ici? Boh … pas grand chose (mais sans romance, ouf!)

    1. Merci !
      Le pire, c’est que je ne suis pas une romantique, et que les histoires sentimentales dans mes récits ne sont que rarement roses (sombres et torturées, plutôt). Mais ici, c’était gnangnan et n’avait même pas lieu d’exister, ahurissant. 😀

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s