Actualité, Parution

Héritage captif chez Nats Editions

Sortie aujourd’hui de Héritage captif, un thriller fantastique, chez Nats Editions.

Comme toutes les femmes de sa famille, Mélina est une sorcière. Brutalement privée de ses trois tantes lors d’un incendie, elle est la seule à savoir qu’il ne s’agit pas d’un accident.
Décidée à découvrir la vérité, elle utilise son don de perception et tente d’extraire les souvenirs ancrés dans les objets des défuntes.
L’enquête s’annonce difficile, car Mélina doit taire sa véritable nature… À moins qu’elle ne puisse se fier à Valentin, ce jeune homme qui s’immisce bien malgré elle dans sa vie – hasard, destin ?
Parviendra-t-elle à trouver les réponses sans dévoiler son secret ?

Un petit extrait : « Pour une fois, le bruit me sera salutaire. Je pourrai m’y perdre et ne plus penser. Seulement pour quelques heures, avant d’affronter à nouveau ma réalité. Plus que l’alcool, c’est la proximité vibrante des humains qu’il me faut. Leurs voix, leurs rires, leurs blagues potaches, même leur drague ridicule et éhontée. M’abîmer, quelques instants, dans la contemplation de ce que ma vie aurait pu être. Le plus étrange, c’est que personne ne m’a jamais considérée comme différente, jamais ils ne m’ont traitée autrement que comme l’une des leurs. La dissemblance, c’est moi qui la vis. Qui me l’impose, presque. La plupart du temps, c’est une force ; mais parfois, dans des moments de doute comme aujourd’hui, je ne la vois que comme une faiblesse. Une aptitude destinée à me pourrir la vie. Je n’ai pas demandé à naître sorcière, je n’ai aucune envie d’enquêter seule sur les meurtres de mes tantes. Mais si je ne m’exécute pas, qui s’en souciera ? »

Et… pourquoi pas un second ? « Avec un soupir, je m’adosse au mur et m’en éloigne aussitôt avec un sursaut : il est glacial. Perplexe, j’y pose la paume, qui me confirme mon ressenti. Un murmure, un souffle frissonne à mes oreilles, et je dois faire appel à toute ma volonté pour ne pas fuir. Cet endroit pourtant si familier m’est à présent inconnu. La maison a pris un autre rythme, celui des décès, et il ne me correspond plus. »

Il est disponible en version papier sur la boutique de Nats Editions (276 pages, 16€) ou être commandé dans n’importe quelle librairie, mais aussi en version numérique sur les différentes plateformes de vente.

Publicités

4 réflexions au sujet de “Héritage captif chez Nats Editions”

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.