Créativité

Le manque de toi

Réveil à trois heures du matin, encore. L’insomnie, ensuite, malgré les paupières lourdes. Mais les pensées folles possèdent cette force que l’esprit ne peut réprimer. Et surtout pas le souvenir de toi. Alors, plutôt que de lutter, je te laisse m’envahir.
Certaines personnes crient, se lamentent, cognent. Moi, j’écris. Je t’écris. Même si je sais que tu ne liras jamais ces lignes, inscrites dans ce carnet acheté cette semaine-là à la plage. La couverture ornée de poulpes hilares et de crustacés colorés t’avait amusé, tu avais tenu à me l’offrir, « Tu écriras sur l’amour, tu écriras sur nous » avais-tu dit. Je ne pensais pas écrire sur le manque…
Mais voilà, tu es parti. Et, même quand je réussis à faire taire mes émotions, tant de choses du quotidien me ramènent à toi. Les photos que je ne peux m’empêcher de regarder, une chanson, le fromage entamé dans le frigo que je devrais jeter, ton parfum sur un inconnu croisé au supermarché, le moindre « Je suis désolé » L’odeur du bouquet de lys a disparu depuis longtemps, elle, mais me chamboule toujours autant quand j’y pense.
T’aimer est à la fois essentiel et superflu – je n’arrive toujours pas à croire que je vais devoir apprendre à me passer de toi.

Les mots imposés : poulpe – lys – insomnie – fromage – superflu – désolé.e – crustacé – émotion

Les textes de Ghislaine, Adrienne, Biancat, Eva, Cécile C, bizak, shirshasana, Quasitis, patchcath, l’atmosphérique.

Publicités

23 réflexions au sujet de “Le manque de toi”

  1. Finalement l’inspiration a été la plus forte !
    Bravo pour avoir placé les mots  »heuuuu les mots quoi :!!!! «  » » »
    A bientôt pour la nouvelle récolte Olivia

  2. Hello
    Beaucoup de mal à commenter les blogs OB…C’est infernal ce système de cases à cocher plusieurs fois !! Je m’excuse aupres de celles qui sont OB, mais je m’abstiendrais de commenter la prochaine fois.Désolée vraiment……..

  3. Je vois que ta plume est toujours nostalgique voire douloureuse mais très belle.
    Je vais peut-être revenir ; je manque tellement de courage pour écrire !
    avec le sourire

  4. Les mots ont su trouver leur place dans ton texte si bien agencé. Tu as trouvé matière à décrire la beauté des souvenirs et c’est un délice de les lire.
    Bien à toi

  5. J’aurais aimé participer mais j’étais loin des blogs. C’est un beau sujet et tu l’as bien traité, avec pudeur et émotion. Le manque…un sentiment fort et inspirant.
    Merci pour ce beau texte
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.