Actualité

Alors, ces dédicaces ?

Matin du samedi 30 novembre, départ pour Dunkerque. Mauvaise surprise sur l’autoroute : le brouillard, je ne vois rien à quelques mètres. Heureusement, une vingtaine de minutes plus tard, il se dissipe et j’ai droit au magnifique spectacle du soleil dans les arbres aux couleurs automnales. Ce sera une alternance des deux tout le trajet, et j’arrive enfin, après plus de deux heures et demie.
D’abord, je vais voir la mer. J’aime la mer. Elle m’apaise. Ma jupe est légère (avec des petits cœurs imprimés), mais je n’ai pas froid.
Comme je suis bien en avance, je me promène un peu entre les stands, avant de sortir pour déposer une caisse de livres dans ma voiture. Je croise à la sortie Christelle, une lectrice, qui me demande si je m’en vais, je la rassure et son « ouf, si tu reviens, alors tu peux y aller, parce que ton livre, il me le faut ! » me fait plaisir. Séance de dédicace dans la bonne humeur, avec mes petits autocollants (des cœurs) (vous le voyez, le thème ? haha).
Je fais la connaissance de l’autrice Sarah M Carr, souriante, charmante et bavarde, et nous papotons entre deux signatures.
J’ai eu le plaisir de revoir des lectrices, et de faire la connaissance de futures lectrices qui sont reparties avec Mon ex se marie (et je suis invitée).
La séance se termine, je suis frigorifiée (notre stand était situé dans un courant d’air). Je vais me changer dans ma voiture (gesticulations pour remplacer une jupe par un pantalon, heureusement que personne ne me regardait) (enfin, je crois), et je me promène un peu sur la plage.
Je peux donc partir, mais une chose me retient : je n’ai plus revu Christelle et je n’ai pas envie de la décevoir. Alors je retourne au Festival et, ô chance, je la retrouve – elle avait participé à un atelier. Voici ce qu’elle dit de notre rencontre, sur son blog : « il dure plus longtemps que je ne pensais. Et la catastrophe, Olivia n’est plus en dédicace…. ET BAH, je vous le dis, cette auteure est juste incroyable !!!! Elle est revenue pour moi, je n’en revenais pas. Merci encore, Olivia, tu es géniale et ce moment avec toi était au top !!! Une vraie gentillesse et une simplicité émanent de cette auteure. » Lire ces lignes m’a émue, et je ne regrette vraiment pas d’être revenue, d’autant plus que Christelle est adorable, et que notre petit moment m’a fait très plaisir.
Le soir tombe, je quitte le Festival pour me rendre à l’hôtel. Mon cher GPS est facétieux : « Prenez la première sortie au rond-point », mais il n’y en a point ! J’ai beau suivre la direction, il m’emmène dans un dédale de rues à coups de « Faites demi-tour » ou « Tournez à droite » alors que c’est un sens interdit. Son plus merveilleux commentaire : « L’itinéraire ne peut plus être recalculé » Hein, quoi, comment, tu te fous de moi ? Je finis par garer ma voiture et me mettre en quête de l’hôtel à pied.
Une fois dans ma chambre, je consulte mes messages, dont un d’une lectrice qui me dit m’avoir cherchée mais pas trouvée, et elle est très déçue de ne pas m’avoir vue. J’espère que nous en aurons l’occasion à un prochain événement livresque.
En conclusion : un week-end qui restera parmi mes beaux souvenirs et qui me fait dire que l’écriture, si elle reste un travail solitaire, mène aussi à de beaux échanges. Et ça, c’est magique ! Alors merci, aux lectrices, à l’équipe de ma maison d’édition et aux organisateurs du Festival (qui ont fait un fameux et super boulot pour cette première édition, bravo !).

10 réflexions au sujet de “Alors, ces dédicaces ?”

  1. Génial Olivia!
    On voit que ça a été un moment riche et passionnant pour toi comme tes lectrices. J’en suis ravie.
    Merci pour ton partage et je comprends pour la mer, il me faut toujours aller la voir aussi!

  2. Ah ! les GPS… xD
    J’ai vu beaucoup de photos de ce salon sur Instagram, il avait l’air vraiment sympa. Ton article le confirme, on sent que tu as passé un bon moment.

  3. C’est chouette d’avoir pu rencontrer quelques lectrices. Je suis sûre que le moment a été intense pour chacune d’entre vous ! Ah la mer… je ne l’ai plus revu depuis la naissance de mes enfants, ça me manque terriblement. Belle et douce soirée !

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.