Créativité

D’une couverture à l’autre 5

Anaïs souleva doucement le roman en haut de la pile pour découvrir la couverture de celui en-dessous. La jeune héroïne l’avait réintégrée mais n’était pas seule : le personnage masculin de l’autre roman l’avait suivie. Turlupinée, Anaïs griffa le carton glacé, mais impossible d’en décoller l’image. Frustrée de ne pas pouvoir rétablir les choses, elle jura. Elle plaqua les deux livres l’un contre l’autre, face couvertures, les pencha légèrement puis les rétablit à la verticale. Et, lentement, les éloigna l’un de l’autre, en commençant par la base. Quand les livres esquissèrent la forme d’un tipi, elle en écarta le haut.

Allongée au sol, Tia put voir une forêt inaccessible, où il faisait nuit.
Lyxian, derrière un arbre, aperçut une maison perchée, en plein soleil. Comme un mirage au milieu de l’horreur.
Tous deux se virent, tendirent la main l’un vers l’autre.
En vain.
Les larmes aux yeux, Tia constata avec stupeur que le paysage s’éloignait d’elle. Elle distingua alors un encadré, puis des mots flottant au-dessus de la forêt, des lettres sans sens : amabié ? Enfin, un visage gigantesque apparut, une voix satisfaite retentit comme un grondement aux oreilles de Tia :
— Ah, ils sont enfin en place ! Vous allez rester tranquilles, maintenant !
Avec un hurlement, Tia vola jusqu’à la porte de sa maison et s’y engouffra. Tremblante contre le bois, elle se força à reprendre son calme. Analyser la situation, sans se laisser envahir par la détresse. Impératif. Se focalisant sur sa respiration, elle eut alors la révélation : Lyxian avait réintégré son univers. Mais comment ? Pourquoi ? Et pourquoi l’avait-elle vu, au loin, si loin ? À pas menus, elle s’approcha d’une fenêtre et risqua un coup d’œil au-dehors. Rien ne bougeait.

Les deux livres à la main, Anaïs se rendit dans son salon. Elle posa les ouvrages sur le manteau de la cheminée, face à elle. Scrutant les couvertures, elle soupira. Rien ne se produisit. Au terme d’une dizaine de minutes, lassée d’attendre, elle retourna dans sa chambre afin de continuer la lecture d’une autre histoire entamée, avant de dormir.

Les mots imposés : tipi – révélation – turlupiner – tranquille – amabié – dormir

Les textes de Lilousoleil, Ghislaine, Adrienne, Oncle Dan, Guillemette, jamadrou, Quatisis, patchcath

6 réflexions au sujet de “D’une couverture à l’autre 5”

Prenez votre plume...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.