Collectifs

Démangeaisons

Christel No : Bravo, j’ai eu le plaisir de vous lire et j’adore votre style précis et incisif !

Insatiable reflet

Aline Tosca, éditrice : Je n’ai rien à redire, votre écriture est impeccable, on retrouve dans l’absence de désespoir l’esprit Paulette, le sexe est présent, la nouvelle est centrée, équilibrée, j’aime beaucoup. La présentation est soignée, le traitement du thème très bon. Que dire ? Vous lire est une découverte, une bonne surprise.

Clarissa Rivière : J’ai beaucoup aimé votre nouvelle ! Romantique, passionnée aussi, avec une touche de fantastique comme j’aime… une très belle histoire ! Oui, vraiment très réussi…

Julie Derussy : Parmi les Jeux de miroirs, j’ai particulièrement apprécié les récits de Clarissa Rivière et Olivia Billington, dont les chutes sont étonnantes.

Valéry K. Baran : Bonjour, Olivia ! Un petit mot pour te dire que j’ai lu ta nouvelle du recueil « Miroirs » et que je l’ai trouvée super ! Ton idée fantastique du miroir est excellente, déjà, et j’ai aimé la manière dont tu as traité le sujet du couple amoureux dedans. Enfin, c’était très bien écrit.

The lovely teacher addictions : Léa et Maxence vivent une histoire pas comme les autres. J’ai beaucoup aimé cette histoire emplie d’amour, de sentiments et de sensualité. (…) mon top 3 parmi ces 6 nouvelles : 1) Insatiable Reflet

Hard Corps Gamer

Jaycee’s Bubble : Jusqu’alors, je n’avais pas encore lu les écrits érotiques d’Olivia, si l’on exclut certaines scènes d’amour qui apparaissaient dans ses autres nouvelles et romans, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. J’ai très vite reconnu son style et son écriture rythmée, mais je ne m’attendais pas à une mise en scène si innovante ! Elle a sans aucun doute été capable d’exploiter le grand potentiel des « jeux sexuels » pour faire de sa nouvelle quelque chose d’inédit… et aussi d’inattendu ! En effet, le titre, pourtant parfaitement choisi, ne permet pas de deviner dès le début le rôle et la place de tous les protagonistes, et c’est en partie là tout le génie de l’histoire. Olivia Billington reste donc à mes yeux une pro de l’intrigue avec ici, cerise sur le gâteau, cette belle dose d’érotisme qui titillera les sens des plus curieux et ouverts des lecteurs amateurs du genre.

Ninie : Mon Coup de coeur sur les cinq textes que j’ai lu. Tout d’abord j’ai trouvé cette idée de jeu virtuel très excitante, j’ai facilement pu m’imaginer à la place des personnages et au fur et à mesure de ma lecture, je trouvais émoustillant le fait de découvrir ce que le fameux gamer proposait à ses invités de faire au cours de la soirée, la découverte d’une pièce inconnue à chaque session de jeu… J’ai adhéré !! Autant au contenu qu’au style de l’auteur que je découvrais.