Coulisses de la langue

Les tics d’écriture

Nous avons tous des tics de langage – genre « tu vois ? » à la fin de chaque phrase, et ils ne sont pas réservés qu’à la parole.

Il y a quelques années, je truffais mes textes de « il/elle leva les yeux au ciel », ou de « il/elle fit la moue », mes personnages se « morigénaient » souvent.  C’est à la relecture que moi-même, je haussais les sourcils, consternée.

Actuellement, je souffre sûrement encore de ce travers, mais j’en prends conscience au moment de la rédaction, ce qui est un progrès notable. Par exemple, j’ai tendance à rendre mes personnages « songeurs », mais à peine le mot tapé, je réalise ma bêtise et je cherche d’autres termes, tels « pensifs », « rêveurs », « préoccupés » ou encore « absorbés ». Notre langue est si riche qu’il serait bête de ne pas en profiter. Mes personnages sourient aussi beaucoup, et là, c’est un peu plus difficile pour trouver autre chose (des idées ? je suis preneuse !).

Connaissez-vous les vôtres ? Allez, dénoncez-vous, faites-nous sourire !

Clins d'oeil, Coulisses de la langue, Créativité

Jouons avec les sons

Bill Davenport
© Bill Davenport | stock.xchng

Dans un texte, lorsqu’il y a répétition de sons identiques, cela porte un nom – deux, en fait : allitération lorsqu’il y a répétition de consonnes et assonance lorsque les sons identiques sont des voyelles. Il va de soi que ces répétitions doivent se faire dans une même phrase, dans une suite de mots, pour pouvoir les repérer aisément. Lire la suite « Jouons avec les sons »

Coulisses de la langue, Créativité

Faites gaffe aux homographes !

© Emadrazo | Dreamstime.com

J’ai reçu récemment un mail à propos de la langue française plutôt savoureux et je ne résiste pas au plaisir de le partager avec vous (désolée, il n’y avait pas de source).

Il faut bien avouer que les étrangers qui apprennent notre langue doivent parfois s’arracher les cheveux ! Voyez plutôt… ou mieux encore, lisez à haute voix ! Lire la suite « Faites gaffe aux homographes ! »