Actualité

Bilan d’écriture pour 2015

Je recopie ici mon petit bilan 2015 posté sur ma page Facebook :

Côté publications :
* quatre nouvelles parues dans des anthologies/magazines
* un recueil de nouvelles paru
* quatre nouvelles signées pour parution en 2016
* une novella signée pour parution en 2016
* et surtout, un roman signé pour parution en 2016 ou 2017

Côté rédaction :
[Je n’ai pas du tout eu le même rythme qu’en 2014 (trois romans écrits cette année-là), avec un gros ralentissement au second semestre]
* ultimes corrections d’un roman de fantastique
* réécriture d’un roman de fantastique
* rédaction d’un ouvrage pour enfants
* rédaction d’une novella érotique (voir plus haut)
* rédaction de quelques nouvelles
* réécriture d’une romance contemporaine
* rédaction du premier quart d’une romance contemporaine Lire la suite « Bilan d’écriture pour 2015 »

Actualité

Récits en cours et bonnes nouvelles

Côté écriture, où en suis-je ? Mon dernier article parlait de la lecture de mon premier bêta-lecteur pour Héritage captif. Ma seconde lectrice n’a pas été tendre non plus – mais je m’y attendais : ce roman est issu du camp NaNoWriMo et ce fut un désastre. Suite à leurs conseils, j’ai rédigé une seconde version, c’est-à-dire que j’ai supprimé toute la romance (elle prenait trop le pas sur l’intrigue et n’était pas logique) et j’ai ajouté plusieurs chapitres sur le passé de trois des personnages. Lire la suite « Récits en cours et bonnes nouvelles »

Actualité

Quoi de neuf, côté écriture ?

HértiagecaptifAlors, c’est vrai ça, quoi de neuf, depuis début janvier, côté écriture ?

J’ai récupéré Pantin d’écriture de ma troisième et dernière bêta-lectrice, qui m’en a dit ceci :

Eh bien, je ne te remercie pas de m’avoir fait me coucher à plus de 2h du mat hier ^^ Comme tu l’auras deviné, j’ai donc fini “Pantin d’écriture” (j’ai battu un record de vitesse pour ce début d’année !) et j’ai vraiment aimé, foi de fantastique-addict. L’histoire est tendue, bien ficelée, avec un suspense qui va crescendo jusqu’au moment où on ne peut plus lâcher le livre avant d’en connaître le fin mot. Les personnages sont consistants, bien sentis, crédibles même dans leurs excès et renvoient de nombreux miroirs au lecteur (…) J’ai également beaucoup apprécié le côté sexy qui parsème le frisson tout au long du livre. Côté style, c’est fluide, précis, ça se lit bien (…) De plus, le changement de personne (elle/je) lorsqu’on change de point de vue entre Juliette et Martin est original et donne un effet de perspective très intéressant. Lire la suite « Quoi de neuf, côté écriture ? »

Actualité

Commencer l’année en terminant un roman

© Olivia Billington
© Olivia Billington

Comment avez-vous commencé 2015 ? Pour ma part, en achevant un roman.

Sur ma page Facebook, j’ai écrit un statut de bilan pour 2014, que je vous livre ici :
* trois romans écrits, tous du genre fantastique : un dont toutes les étapes sont terminées, un dont j’effectue l’ultime relecture et un dont le premier jet est rédigé
* un recueil de nouvelles en cours de rédaction
* deux nouvelles publiées dans des anthologies
* rédaction des paroles d’un track musical

Un peu de développement ? Le premier, c’est L’abîme au bout des doigts. J’avais décidé d’écrire un spin-off avec deux personnages de ce roman, mais tant qu’il ne sera pas publié, cette idée restera à l’état de projet.
Le second, c’est Pantin d’écriture, dont je viens de terminer la relecture, après l’avoir récupéré de ma deuxième bêta-lectrice. Voici ce qu’elle m’en avait dit : Lire la suite « Commencer l’année en terminant un roman »

Actualité

Mon premier NaNo : le bilan

nano

En novembre avait lieu la nouvelle édition du NaNoWriMo. J’en vois qui ouvrent des yeux ronds : qu’est-ce donc ? C’est l’acronyme pour National Novel Writing Month. Mais encore ? En clair : on a un mois pour écrire un roman de 50.000 mots, soit 1667 mots par jour.
Ça doit faire deux ans que je connais l’existence de ce défi. J’ai décidé de participer cette année parce que je traînais un peu à commencer la rédaction d’un nouveau roman (le troisième pour 2014) et aussi pour voir si j’en étais capable. Verdict : je suis tout à fait capable d’écrire 2000 mots par jour, sans me presser et en réfléchissant à l’intrigue, à la manière de formuler mes phrases. Je ne voulais surtout pas tomber dans le piège qui consiste à rédiger le plus possible, au détriment de la qualité. Beaucoup d’anciens nanoteurs l’avouent : ils ont alors un énorme travail de réécriture par la suite. Je n’en vois pas l’intérêt. Bien sûr, il y a toujours des corrections, des suppressions, des ajouts, mais reprendre intégralement mon texte ? Pas question ! Lire la suite « Mon premier NaNo : le bilan »