Clins d'oeil

Qui a gagné ?

gagnantsVoilà, avec l’aide d’un générateur de nombres aléatoires, j’ai procédé au tirage au sort pour mon concours.

Alors, qui remporte quoi ?
Nini Umbdenstock remporte avec une nouvelle de L’odeur de la pluie sur le bitume brûlant, en numérique – il me faut ton adresse mail, merci !
Cindy Berrysushi recevra un marque-page fait de mes mains – il me faut ton adresse postale, merci !
Nathalie Ruzziconi donnera son nom à l’un de mes personnages dans L’abîme au bout des doigts – il me faut ton adresse mail, merci !

Vous pouvez me donner vos adresses via la rubrique contact de ce blog ou par mp sur Facebook.

Merci à tous les participants et restez attentifs : je lancerai d’autres concours, notamment pour les 1000 likes sur Facebook…

Actualité

Concours, oui, juste comme ça !

J’ai décidé de lancer un concours sur Facebook (celles et ceux qui ne sont pas sur ce réseau social peuvent participer en relayant ce concours sur leur blog, en signalant bien que le concours se déroule sur Facebook, merci).jjj
Il y a trois cadeaux à remporter :
– une nouvelle de L’odeur de la pluie sur le bitume brûlant, en numérique
– un marque-page fait de mes mains
– la possibilité de donner votre nom à l’un de mes personnages

Le concours est ouvert du 20 au 28 février, en Belgique et en France.
Pour toutes les modalités, c’est ici.

Actualité, Coulisses de la langue

Comment tu t’appelles ?

Me voilà devant mon fichier word, ouvert sur une page blanche, prête à commencer la rédaction de mon nouveau roman (dont je vous parlerai prochainement). Fébrilité, j’ai envie de me lancer, je les vois, mes personnages, ils m’attendent, ils me sourient, me tendent la main et… Oui, mais ! Pourquoi ne se présentent-ils pas ? Pourquoi ne me disent-ils pas leur nom ? Je ne peux pas avancer sans ces éléments !

Normalement, cela se fait naturellement, mes personnages viennent avec sans que je m’en soucie, mais là, je ne sais pas pourquoi, c’est différent…

Nous avons vu que, pour beaucoup d’entre vous, utiliser les prénoms de vos proches n’est pas envisageable, alors, question suivante : comment faites-vous pour trouver LE prénom qui convienne (sans parler du nom de famille) ? Dites-nous tout !

Actualité, Coulisses de la langue

Une histoire de prénoms

© tey teyoo | stock.xchng
© tey teyoo | stock.xchng

Encore une interrogation à propos de l’écriture…

Au fil des rencontres du net, j’ai fait la connaissance d’un jeune homme de dix-neuf ans sur un forum, où, bien entendu, l’anonymat est de mise. Quelques messages privés plus tard, je finis par lui demander son prénom (oui, je suis curieuse, et alors ?). Hugo. C’est joli. Mais là n’est pas le but de mon article. Il se trouve que, dans Bleu du bonheur, mon nouveau roman, l’un des personnages porte ce prénom. Un personnage que j’apprécie (car, oui, j’en déteste certains). Comme il a déjà son identité propre, a priori je ne devrais pas penser au Hugo réel lorsque je rédigerai la suite de ses « aventures ». J’en viens à mon interrogation, qui est double, en réalité. Lire la suite « Une histoire de prénoms »