Actualité

Lancement officiel de Talentbulle

jhTalentbulle ? Mais qu’est-ce donc ? Tout d’abord, quelques mots au sujet de Jess, la créatrice. En décembre 2013 (oui, ça remonte), lorsque j’avais terminé la rédaction de mon roman Bleu du bonheur, Jess m’avait proposé de le relire. Comme je l’indique ici,  vu son parcours, j’avais toute confiance en elle. Je n’ai pas eu tort : sa relecture avait été attentive et soignée, en bref : professionnelle. C’est pourquoi, aujourd’hui qu’elle s’est lancée à son propre compte, je recommande ses services, à vous qui écrivez et qui rêvez de faire connaître votre plume.
Elle vous expliquera mieux que moi en quoi consiste son travail aux multiples facettes (lecture analytique – correction – envoi du manuscrit – recommandation écrite – lecture du contrat d’édition – diffusion et représentation publique), sur son site Talentbulle – Révélation de talents, officiellement lancé depuis hier.
Je suis fière d’avoir pu contribuer, tout petit grain d’inspiration, à cette entreprise, à laquelle je souhaite la plus belle des réussites.
N’hésitez pas à la contacter si vous avez un projet d’écriture.

Publicités
Actualité, Parution

Hard Corps Gamer chez Collection Paulette

hard-corpsQuand j’ai découvert le thème de l’AT lancé par Collection Paulette et B-Sensory, il y a quelques mois, « Sexuellement connecté(e)s », je n’ai eu aucun doute. L’un des personnages serait un passionné de jeux vidéo (hardcore gamer) (voilà qui explique qu’avec mon jeu de mots, pour une fois, je mette de l’anglais dans un titre) aimant les jeux de rôles virtuels. Le texte est venu tout seul, je me suis beaucoup amusée à l’écrire, et j’espère que vous prendrez du plaisir à lire Hard Corps Gamer.

En bref :  D’un côté, Alex. De l’autre, Bastien et Irina. Ils ont accepté de tester un nouveau jeu virtuel. Réservé aux adultes. Derrière et devant les webcams. Maître du jeu, Alex guide le couple dans différentes chambres des délices. Diriger des personnages de pixels, c’est excitant. Diriger des personnes réelles, ça l’est encore plus.

Un petit extrait (soft) : « Bastien l’enlaça par derrière, lui embrassa la nuque, les épaules, lui pétrit les seins. Irina aimait tout particulièrement être tenue ainsi, cela lui rappelait leur premier baiser, leur première étreinte, parenthèse dans sa solitude. »

Un avis : la chronique de Jaycee, Révélatrice de talents chez Talentbulle (je remarque au passage qu’elle a utilisé le même genre de mots – « inattendu », « original », « innovant » qu’une éditrice au sujet de L’étreinte des vagues).

Vous pouvez le trouver sur Charmebooks ou sur Amazon (numérique, 0,99€).

Il sera bientôt en version augmentée du Little bird, chez B-Sensory.

Pour d’autres avis, c’est ici.

Actualité

Deux chroniques, deux !

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous deux retours de lecture – comme c’est agréable, surtout quand c’est positif !

Tout d’abord, en avant-première, parce que le texte n’est pas encore paru (moi, vilaine de faire du teasing ?), la chronique de Jaycee, Révélatrice de talents chez Talentbulle, qui m’a dit être « vraiment super intriguée et captivée » par Hard Corps Gamer. Un petit extrait de son avis : « Jusqu’alors, je n’avais pas encore lu les écrits érotiques d’Olivia, si l’on exclut certaines scènes d’amour qui apparaissaient dans ses autres nouvelles et romans, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. J’ai très vite reconnu son style et son écriture rythmée, mais je ne m’attendais pas à une mise en scène si innovante ! » – pour lire la suite, c’est sur son site.
Alors, envie de découvrir ma nouvelle ? Patience, elle sortira très prochainement chez Collection Paulette, et en version augmentée du Little bird chez B-Sensory. Lire la suite « Deux chroniques, deux ! »